Blog

Le festival off-courts de Trouville

  |   Actualités

off2015_0Le festival

Le festival off-courts de Trouville est un vrai pont de création entre l’Europe et l’Amérique avec une programmation qui s’articule autour de la relève du cinéma, de la musique, des arts visuels ainsi que des nouveaux médias de France de même que du Québec. Ce festival est l’un des principaux dans le réseau de ceux consacrés aux courts-métrages. Située au coeur de Trouville, L’Hôtellerie du Vallon  vous accueille pour la durée du festival et plus, et vous offre tout le confort bien-être,  avec piscine et golf.

 

Le volet compétition

Depuis sa création en 2000, le festival accueille une délégation de spécialistes de l’audiovisuel. Centré depuis le début sur une programmation franco-québecoise, Off-courts propose cette année 53 courts en compétition et devrait attirer plus de 7000 professionnels ainsi que cinéphiles. Sa principale vocation est de détecter la relève parmi la multitude de films de réalisateurs amateurs ou confirmés, plusieurs milliers sont reçus tous les ans. Off-cours a connu les débuts de plusieurs personnalités. En 2002, la soirée «Du court au long» fut dédiée à Michel Gondry, peu connu du public d’aujourd’hui mais autrefois célèbre pour ses clips. Human Nature, son premier long-métrage fut présenté en même temps que La Lettre son court-métrage.

C’est également à Trouville que le réalisateur Alexandre Astier a remporté le Prix du public avec le pilote de sa future série tv Kaamelott. Off-courts a également révélé Philippe Lioret  avec son court-métrage Tue l’amour. Le festival propose aussi en parallèle une programmation musicale, qui lui a permis d’accueilli le premier concert du rappeur Abd al Malik en 2006 à l’occasion de la sortie de son album Gibraltar qui marqua l’envolée de sa carrière. Tous les ans au moins quarante films sont présentés au jury ainsi qu’au public. Les meilleurs films sont récompensés par sept prix.

 

Les laboratoires de création numérique

Ces laboratoires permettent de réaliser des films, des courts-métrages de clips, de films d’animation, de fiction. C’est également le lieu de travail des photographes, plasticiens ainsi que musiciens de la résidence musicale. Ces laboratoires constituent de nos jours l’identité du festival. Les échanges qui s’y déroulent ont permis la réalisation d’une multitude de projets en France, au Québec, ainsi qu’à l’international.

Cette année du 4 au 12 septembre, si vous êtes de passage à Trouville, n’hésitez pas à venir y découvrir les talents artistiques de demain.